• sevrage benzodiazépine

    80% des sevrages se passent assez bien si ils sont effectués selon les méthodes Ashton ou Peart. En aucun cas ils ne faut suivre la méthode employée par les médecins français, beaucoup trop rapide. Cela concerne : havlane®, seresta®, tranxène®, lysanxia®, mogadon®, nordaz® valium®, temesta®, lexomil®, urbanyl®, veratran®, xanax® noctamide®, normison®, nuctalon®, rohypnol®, halcion®, rivotril®, victan®...et drogues Z imovane® stilnox® et autres…et assimilés, lyrica, nerontin, atarax, stresam, baclofène... IMPORTANT : "Le mode d'action des antidépresseurs est complètement différente de celle des benzodiazépines et donc ils sont généralement inefficaces à atténuer les effets des benzodiazépines. lors d'un sevrage "

    “si vous souffrez actuellement d’un syndrome de sevrage en raison d’une diminution trop rapide ou d’un sevrage brutal, revenez immédiatement à la dernière dose à laquelle vous vous ressentiez une bonne stabilité physique et émotionnelle.
    C’est impératif – ne comptez pas sur le temps pour vous débarrasser de vos symptômes, vous risquez un syndrome prolongé de sevrage aux benzodiazépines. Certains, y compris dans le corps médical, pensent que le sevrage brutal ou trop rapide peut faire gagner du temps, mais c’est une idée fausse. Non seulement le sevrage brutal est dangereux, mais il peut prolonger vos souffrances des mois ou des années durant. “

     

    "Malheureusement, il n'existe aucun médicament pour le sevrage des benzos et ceux qui ont recoure à l'aide d'autres médicaments psychotropes découvrent toujours qu'il y a un prix à payer en terme de santé."

    La règle d’or à respecter pour le sevrage est de faire des diminutions n’excédant pas 10% de votre dose en cours toutes les deux à trois semaines
     
    Tout sur les benzos et le sevrage par le professeur heather Asthon (français)

    Benzodiazépines : dépendance et sevrage : site de corinne
    Le sevrage proposé par le corps médical en France : des méthodes inadaptées qui favorisent la rechute 
    Que ce soit en ambulatoire ou en milieu hospitalier (y compris dans les services spécialisés), les méthodes de sevrage que les médecins français proposent à leurs patients ne sont pas du tout adaptées à la réalité de la dépendance aux benzodiazépines. Les protocoles de sevrage sont beaucoup trop courts (sevrage en six à dix semaines maximum) et les médecins ont trop souvent tendance à prescrir d’autres psychotropes (antidépresseurs, neuroleptiques, ou une autre classe d’anxiolytiques) qui, loin de compenser le sevrage aux benzodiazépines, peuvent en aggraver à la fois les manifestations et la durée.
     
    professeur Asthon
     
    Le mode d'action des antidépresseurs est complètement différent de celle des benzodiazépines et donc ils sont généralement inefficaces à atténuer les effets de sevrage des benzodiazépines.
     
    site consacré a la dépendance et aux sevrage des benzodiazépines
     
    Plan de sevrage du zolpidem (Stilnox) TRAP
    non-benzodiazepines le site de ross
     
    Plan de sevrage du zopiclone (imovane) TRAP
    non-benzodiazepines le site de ross
     
    Plan de sevrage du diazépan (valium) TRAP
    non-benzodiazepines le site de ross
     
    Plan de sevrage du bromazepan (lexomil) TRAP
    non-benzodiazepines le site de ross
     
    Plan de sevrage clonazépan (rivotril) TRAP
    non-benzodiazepines le site de ross
     
    Plan de sevrage Alprazolam (xanax) TRAP
    non-benzodiazepines le site de ross
     
    Plan de sevrage du lorazepam (temesta) TRAP
    non-benzodiazepines le site de ross
     
    sevrage nitrazepan (mogadon) TRAP
    non-benzodiazepines le site de ross
     
    sevrage Oxazepam (seresta) TRAP
    non-benzodiazepines le site de ross
     
    Plan de sevrage témazépan (normison) TRAP
    non-benzodiazepines le site de ross
     
    (Réactions de sevrage aux médicaments psychiatriques) « La meilleure manière de minimiser les risques de réactions graves de sevrage est de ne jamais prendre de produits psychiatriques. »
     
    Le but de cet emplacement : Avertir les personnes au sujet des benzodiazépines.
     
    La titration mélange simplement votre pillule avec de l'eau pour vous permettre de mesurer avec précision votre dose.
     
    équivalence automatique des benzos
     
    A note of explanation goes with Dr. Reg Peart’s sample schedules and suggestions. Dr. Peart is head coordinator of VOT (Victim of Tranquilizers).
     
    Vous ne devriez boire aucun alcool

    les réponses aux questions les plus posées de ray Nimmo en français. traduite par carole (un grand merci  a elle)
     
    Attention: Ce forum est maintenant en archive. Vous ne pouvez plus poster de nouveaux messages.
     
    Index des symptômes de sevrage aux benzodiazépines de Benzodiazepine Awareness Network
     
    Une importante minorité, peut-être un 10% à des 15% développent un « syndrome de poste-sevrage, « qui peuvent s'attarder pendant des mois ou même des années.
     
    Les réponses les plus courantes aux problèmes posés par les benzodiazépines.
     
    Manger bien et en évitant tous les stimulants est crucial.
     
    la liste des drogues médicales de worstpills
     
    équivalence : Cette valeur est de 1 gramme Neurontin est équivalent à environ 5 mg. de rivotril.
     
    Les médecins doivent, autant que possible, éviter les fluoroquinolones chez les patients qui sont sous la dépendance ou en sevrage des benzodiazépines chronique.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :